Comment bien répartir son éclairage chez soi ?

Publié le : mars 1, 2021

Catégorie(s) : Actualités

L’éclairage de votre intérieur est un atout non négligeable en termes de confort. La lumière garantit le confort visuel mais joue aussi grandement sur le moral. Elle permet aussi d’instaurer un certain type d’atmosphère dans une pièce. Afin que tous ses aspects soient correctement pris en compte dans votre installation, posez-vous la question suivante : https://lussiol.fr/fr/> combien de points lumineux sont nécessaires pour assurer l'éclairage d'une pièce ?  Cet article vous aide à en savoir plus.

 BIEN CHOISIR SON TYPE D’ECLAIRAGE

Il est capital de bien choisir le type d’éclairage que vous souhaitez installer dans chacune de vos pièces. Au-delà du simple aspect esthétique, la lumière joue un rôle central dans notre quotidien.

Le calcul de l’éclairement

Vous pouvez faire appel à des professionnels afin d’effectuer ce que l’on appelle un calcul d’éclairement. Cela vous permettra de déterminer de quelle intensité d’éclairage vous pouvez disposer dans votre pièce.

L’intensité de l’éclairement d’une surface se mesure en lux.  Un lux correspond à une surface d’un mètre carré éclairée par un flux lumineux d’une puissance d’un lumen. Ce calcul s’opère en un point précis de la surface éclairée et en fonction de l’intensité lumineuse perçue.

Déterminer l’intensité de lumière nécessaire vous permettra de faire un choix d’éclairage mieux informé.

Les matériaux réflecteurs

Les matériaux réflecteurs jouent aussi un rôle central dans l’éclairage d’une pièce. En effet, certains éléments tels que les miroirs contribuent largement à intensifier l’éclairage d’une pièce. Si vous disposez de plusieurs miroirs dans votre salon, n’oubliez pas d’en tenir compte, afin de réguler votre éclairage. De même, les peintures claires faciliteront davantage la propagation de la lumière. En revanche, la présence de matériaux sombres, tels que les briques ou les peintures foncées, devra être compensée par une lumière plus vive, ou par la multiplicité de points lumineux dans la pièce.

Gardez toutefois à l’esprit qu’une lumière trop vive peut aussi abîmer vos meubles ou vos murs. C’est pourquoi le choix du type d’ampoule est aussi important. 

Bien choisir son éclairage

Respectez votre intérieur en lui offrant le type d’éclairage adéquat !

Par exemple, l’éclairage LED a la particularité de fonctionner en basse tension et à basse température. Elle ne dégage donc presque aucune chaleur, ce qui annule les risques de brûlure. Et ce n’est pas tout ! Elle n’émet pas de rayonnement ultra-violet ce qui signifie que votre éclairage n’abîmera ni vos meubles ni vos murs. Pas de jaunissement, ni de trace au plafond !

LED-pour-hall-enntree

Les espaces de travail, tels que la cuisine, seront mieux équipés avec un éclairage franc et direct. Cela permet d’effectuer son travail avec l’éclairage qui convient. En revanche, on privilégiera les éclairages plus doux et indirects, mais multiples, dans les espaces tels que les salons ou les chambres. Une lumière plus légère est en effet plus propice à la détente.

photo-cuisineluminaire-salon-lampe-suspension

Quelques soient vos envies, il est chaudement recommandé de trouver un équilibre entre éclairages directs et indirects. Ainsi vous pouvez moduler l’éclairage de votre pièce comme bon vous semble, selon votre humeur du moment. L’idée étant de privilégier un éclairage général dans les espaces d’activité (table à manger, cuisine, salle de bain entre autres).

luminaire-chambre

Il est souvent recommandé d’installé entre 5 et 10 points lumineux dans les pièces de vie. Contre 2 à 3 dans les chambres, ou l’atmosphère doit être calme et propice au sommeil. Le mieux est de faire appel à des experts qui sauront apporter des réponses claires à vos interrogations, vous permettant de choisir l’éclairage le mieux adapté à chacune de vos pièces.

 

Paramètres

Menu

Créez un compte gratuit pour utiliser les Wishlists.

Se connecter